Z'Energumènes Théâtre

       DE COUR À JARDIN ... LES Z'ACTUALITÉS !!



Coup d'envoi des Ateliers et Troupe de l'année

Non mais...!  La troupe ados est sur les dents pour cette nouvelle saison, ainsi que les 3 autres ateliers... En voici quelques-uns qui sont pressés d'en découdre avec le public...© photo Alix


0 commentaires

Origines Contrôlées

Le Festival Origines Contrôlées 2022 a ouvert ses portes ce samedi 17 Septembre à l'Utopia de Borderouge avec des projections de films et des débats avec les réalisateurs et comédiens...

Une super sélection, des films variés, et un moment de convivialité comme on les aime.

A noter parmi d'autres la jeune réalisatrice Toulousaine Meryem-Bahia Arfaoui,

pleine de talent, d'énergie et d'histoires fortes à raconter, une rencontre de cœur...

Lauréate en 2021 du concours du court métrage documentaire ARTE/Scam “Et pourtant, elles tournent”

,qui a réuni plus de huit cents films autour d’un thème unique : “Besoin de personne”,

voilà une artiste à suivre absolument.

Tourné au quartier de la Reynerie à Toulouse "Les splendides"    Meryem-Bahia Arfaoui

Cliquez sur l'image

Le Festival "Origines Contrôlées" se poursuit mercredi au théâtre des Mazades, avec le Djamel Comedy Club, puis les 23 et 24 avec des concerts et des rencontres...

Cliquez sur l'image


Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager ! 

0 commentaires

Z'Energumènes à Berlin...la fin

Le dernier jour, jour du retour...il fallait bien que ça arrive...escale à Munich avant le dernier vol...

Bis bald im Theater !


0 commentaires

Jour 7 des Z'Energumènes à Berlin

Blog, photos et textes, réalisés aujourd'hui par ... tous les parents !

7 "Stolpersteine" devant l'entrée de l'hôtel. Les "Stolpersteine" sont

une création de l'artiste berlinois Gunter Demnig. Ce sont des pavés de béton ou de métal de dix centimètres de côté enfoncés dans le sol.

La face supérieure, affleurante, est recouverte d'une plaque en laiton qui honore la mémoire d'une victime du nazisme...

 

Et maintenant un peu de légèreté...

Friperie à Berlin, vive la vie !

Les fashionistas des friperies de Berlin

James Bond girl, musée de l'espionnage à Postdamer Platz

Apéro à l'Hôtel pour le dernier soir, un des membres du groupe adulte ayant une grande nouvelle à fêter...


0 commentaires

Jour 6 des Z'Energumènes à Berlin

Blog, photos et textes, réalisés aujourd'hui par Fatiha, Marie-Pierre, Florence et Philippe

"Enfin Libres" la restitution de 4 jours de travail acharné Théâtre, danse et animation linguistique...comme toujours, les Z'energumènes ont donné le meilleur à un public attentif, dans le studio du Palais Podewil, à deux pas d'Alexander Platz.

"Pas de contact physique" un des tableaux de la restitution.

Restrictions en temps de pandémie !

Le groupe quasi au complet, ballade en bateau sur la Spree, le fleuve berlinois, sous la pluie...

Pour la troupe, la tension se relâche....

Photo de groupe à l'Hôtel, après la remise des prix du concours photos énigmes de la semaine...

La dream team des parents "accompagnants"


0 commentaires

Jour 5 des Z'Energumènes à Berlin

Blog, photos et textes, réalisés aujourd'hui par Oriane et Justine, assistés  de  Philippe

Nous démarrons la journée par nos répétitions quotidiennes de théâtre et danse

Nous prenons une petite collation avant la fin des répétitions

Nous enchaînons avec la visite de l'East side galery, où nous avons pu admirer les œuvres sur le mur...

Nous avons pu finir la journée en passant un bon moment  reposant  tous ensemble au parc.


0 commentaires

Jour 4 des Z'Energumènes à Berlin

Blog, photos et textes, réalisés aujourd'hui par Emilie et Alexandra, assistés  de Christina et Philippe

Métro berlinois, en route pour le théâtre...

Entre théâtre et danse...

Travail avec Anaïs Caillaud, la comédienne Berlinoise

KreutzBerg, quartier turc...un Kebab ?


1 commentaires

Jour 3 des Z'Energumènes à Berlin

Blog, photos et textes, réalisés aujourd'hui par Chloé et Juliette, assistés  de Florence et Philippe

Un départ après un bon petit déjeuner

Entre le cours de théâtre et le cours de danse, la troupe joue à des jeux collectifs...

Début de la visite du mur avec le guide Adrien

Une petite découverte sur le chemin

Devant un des restes du mur de Berlin...


0 commentaires

Jour 2 des Z'Energumènes à Berlin

Blog, photos et textes, réalisés aujourd'hui par Eléonore et Noémie, assistés  de Philippe

Une reconstitution d'un salon des années 70 côté Est, au musée de la DDR

Voiture officielle (pour les autres, c'était la fameuse "Traban") toujours au musée de la DDR

Le théâtre, parlons-en, un petit aperçu avant qu'on vous en montre plus, impro sur "être dans l'urgence de dire" Noémie et Alix...

Pause collation dans le jardin du Palais de Podewil, l'endroit où les Z'Energumènes travaillent.

Z'Energumènes en folie devant la porte de Brandeburg

Tous avec l'Ours de Berlin !!


0 commentaires

Jour 1 des Z'Energumènes à Berlin

Blog, photos et textes, réalisés aujourd'hui par Alix et Aïda, assistées de Christina et Philippe

Tous ensemble avec une équipe merveilleuse pour notre super séjour à Berlin.

Splendide vue du lever du soleil au-dessus de Francfort, Départ de Toulouse à 6h05, arrivée Francfort 7h55

Arrivée à Berlin à l'Hôtel Transit Loft

1ère soirée à Berlin, tous très content d'être ici !


1 commentaires

Nach berlin !

Après une première expérience réussie lors d’un échange semblable en 2016, Les Z’Energumènes Théâtre décident de relancer l’aventure…

 

La troupe d'adolescents que nous avons menés sur les planches du théâtre cette année sont très motivés pour rencontrer un autre groupe de jeunes en Allemagne, pratiquer leur passion avec eux, et vivre une expérience théâtrale, culturelle et linguistique nouvelle et différente.

 

Nous partirons donc du 21 au 28 Août à Berlin, découvrir cette capitale européenne, avec quelques parents volontaires. Rendez-vous tous les jours sur notre site pour suivre nos aventures Berlinoises, rédigées par nos reporters quotidiens...

 

Le Thème de travail sera « Enfin libre »

Être adolescent européen en temps de pandémie, l'isolement, le port du masque, le confinement, l'isolement intérieur....

 

Travail basé sur le théâtral et la danse contemporaine, et l’improvisation. L'équipe encadrante sera composée de l'équipe des Z'Energumènes Fatiha Dria et Philippe Jurado,  et de Mona pour la partie danse (danseuse de conservatoire), ainsi que de Anaïs Caillaud, comédienne et Théalinguiste pour le côté berlinois.

 

La restitution de cet échange se ferait à l'école  berlinoise Sophie-Scholl,  le vendredi en fin de matinée…

 

L’actualité ne fait que conforter notre désir de favoriser la convivialité entre citoyens d’Europe…et d'ailleurs.

 

Alors, los geht's!

 


0 commentaires

A vos pinceaux

Faire du théâtre, c'est aussi entretenir les décors...à vos pinceaux, prêts, parrrrtez !!



0 commentaires

"Djibi, Oli et les autres : Les Amis Grands"; carton au Théâtre de la Violette !


 C'était la dernière de la saison, et elle s'est terminée par un super accueil du public...

Un théâtre de la Violette quasi plein, et beaucoup d’émotions pour cette représentation.

Nos Z'Energumènes peuvent désormais goûter un repos bien mérité...

 


0 commentaires

"Djibi, Oli et les autres : Les Amis Grands" et "J'apprends à écouter le silence" au Théâtre de la violette

"Djibi, Oli et les autres : Les Amis grands" : 

samedi 25 juin 20h45 Théâtre de la Violette (cliquez ici)

"J'apprends à écouter le silence" :

jeudi 30 juin à 19h30 Théâtre de la Violette (cliquez ici)


 

Seul en scène, sur les rapports père-fille,

 

entre un émigré algérien venu en France dans les années 60 et sa fille...

 

Une déclaration à la fois intime et pudique des liens entre deux générations,

 

deux cultures, deux mondes, qui se mêlent, s'opposent et s'unissent,

 

pour le meilleur et ...

 

 

 

Écriture et Mise en scène théâtrale: Fatiha Dria

 

 Cinq adolescents mettent en jeu en plusieurs tableaux l’histoire et la vie de migrants.

 A travers des textes (existants ou créés pour le spectacle), et une chorégraphie,

 cette pièce évoque l’exil, la laïcité et les jeunes des REP ("Réseau d’Éducation Prioritaire"), et des témoignages d'adolescents ayant dû fuir leur pays...

 Elle a été créée en parallèle avec une rencontre entre les jeunes comédiens et des migrants scolarisés à Toulouse, qui ont enregistrés pour l’occasion les voix off du spectacle.

Mise en scène théâtrale: Fatiha


0 commentaires

Dans la série "On a vu" Ma Parole / Théâtre du Grand Rond

Les ados Alix, Aïda,  en compagnie de la troupe des comédiens de la compagnie "Jeux de Mômes" du spectacle "Ma parole" (Photo F.Dria)


Super Sortie Théâtre ce samedi 14 mai, pour les Z'Energumènes et leurs familles.:
Compagnie : Le Théâtre du Grand Rond & Jeux de Mômes
Mise en scène : Brice Pomès
Avec : Arthur Simonney, Djama Iquia, Elsa Brousse, Jacob Abecassis, Lola Badretdinova, Melissa Vural, Selma Younsi, William Dodohora, Zindine Touati
Architexture : Virginie Nieddu - Compagnie Jeux de mômes : Frédéric Nicolau, Catherine Péchoux - Chargée de production : Kim Darley

 

« On est tous différents, toutes différentes mais aujourd'hui on est comme un seul grand individu qui laisse s’échapper de lui des idées, des messages, des envies, des folies et une belle grande histoire. Et cette histoire, c'est l'histoire de Ma Parole ! »

(source Théâtre du Grand Rond")

Les avis de nos spectateurs:

 

Pour moi, ce spectacle ne représentait pas que leur parole mais celle de beaucoup de monde. Même si l'on est tous unique au fond, on a la même parole qu’énormément de gens. Je me suis identifiée a beaucoup d'histoires qu’ils ont racontées. Et, je trouve cela si courageux et si admirable qu’ils aient pu parler de tous ça sur cette scène. Moi-même, je n’aurais pas été capable de le faire.

 Aïda, 14 ans

 

Excellent cette pièce de théâtre. J'ai adoré ! De l'émotion à l'état pur !

 Hervé, papa d’Oriane

 

Du rire, des larmes, une jeune troupe ou plutôt une troupe de jeunes à suivre et à revoir 👍

 Agathe, maman d’Eléonore

 

Oui ! Allez-y c'était drôle et en même temps riche en émotions ! 👍🏾

 Christina, maman de Noëmie

 

C'était drôle à certains moments. Mais c'était surtout hyper touchant surtout car ce sont des ados (en quelque sorte). On peut s'identifier à eux d'une certaine manière, c'était super cool. Et Ils arrivaient trop bien à jouer les émotions comme la colère la tristesse etc...

Eléonore, 13 ans

 

Pour moi, ce spectacle permet de nous faire comprendre (désolé si je suis un peu grossière) qu'on a le droit, nous les ados et aussi les adultes et les enfants de parler, de s'exprimer, et qu'on ne pourra jamais nous obliger à « fermer notre bouche ». Qu'on a le droit de dire ce qui nous fait peur, ce qui nous met en colère. J'ai compris que même s'il y a la liberté d'expression, à l'école, à cause de toutes les moqueries, ça nous met une sorte de censure.

Noëmie, 14 ans

 

Émouvant, touchant, plein de punch, drôle, des ados en devenir qui se livrent à cœur ouvert et qui nous touchent.

 Marie, maman Margot

 

J'ai trouvé le spectacle drôle et touchant. Je pense que cela ne devait pas être simple de parler de soi sur scène car au théâtre on incarne un personnage.

 Margot, 11 ans

 

Et bien moi je trouve que ce spectacle est vraiment bien car on arrive à ressentir tout ce que les artistes disent. En effet, ils jouent vraiment bien et que les cas dont ils parlent sont très bien racontés. Aussi, je trouve bien le fait de faire participer le public.

 Alix, 13 ans

 

 Un spectacle riche, émouvant, surtout juste et vrai...Juste des paroles d'ados comme les autres, et si je dis comme les autres c'est qu'ils parlent de leur différences pour mieux nous faire sentir à quel point nous sommes tous égaux, frères et sœurs, cousins, citoyens du même monde.

Et en plus, on se marre ! Le top...

 Philippe Jurado



Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager ! 

0 commentaires

"Djibi, Oli et les autres : Les Amis Grands" à Saix (Tarn)

"Djibi, Oli et les autres : Les Amis grands" est une pièce qui parle de Migrants et de Laïcité, du bien vivre ensemble à la veille du 2nd tour...un petit bout d'humanité, ça ne se refuse pas !! Une cagnotte sera mise à disposition en soutien à l'association TEC 31 (scolarisation des mineurs isolés )

 

Prochaine date:  samedi 25 juin 20h45 Théâtre de la Violette (cliquez ici)



0 commentaires

Le Petit Poucet...

Le Petit Poucet  au Théâtre de la Cité, voici ce qu'en en a pensé Antoine, un de nos comédiens:
"A certain moment c'était drôle. J'ai trouvé que les acteurs jouaient très bien leur rôle.
 j'ai trouvé dommage qu'il n'y avait que deux acteurs. J'ai aimé la mise en scène.
Sinon c'était bien."
Texte, mise en scène et scénographie
Simon Falguières / Le K
Avec
Louis De Villers Juliette Didtsch

 

La cabane du petit Poucet...dans le hall du Théâtre de la Cité


Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager ! 

0 commentaires

Labarthe-sur-Lèze en folie avec "File dans ta chambre"

 Pas moins de 106 spectateurs (soyons précis !)  pour la représentation de "File dans ta chambre" au 5ème festival de théâtre amateur de Labarthe-sur-Lèze, ou les Z'energumènes ont été plus que bien accueillis par une super équipe...

Ovations et applaudissements pour nos douze artistes ados !

Qu'est-ce que désobéir ? Est-ce bien ou mal ? Désobéit-on lorsqu’on est adulte ? Est-on parfois obligé de le faire ?

 

 Une adolescente espiègle guide le public vers ces réflexions  à travers les textes de Molière, Pagnol, Anouilh,  Jean-Michel Ribbes et Mona Jurado.

 

Voici une sélection de photos prises avec talent par André COCAULT (Poussière d'Image)...

et deux de Ilian Jurado.


 

"Obéir ou Désobéir ? Se soumettre ou Se révolter ? Se conformer ou Enfreindre ?"

(Fatiha Dria)

 

 MARTINE.- "Qu’appelles-tu bien heureuse de te trouver ? Un homme qui me réduit à l’hôpital, un débauché, un traître qui me mange tout ce que j’ai ?"

 SGANARELLE.- "Tu as menti, j’en bois une partie." (Le médecin malgré lui/Molière)

 

© Photo Ilian jurado

 SGANARELLE.- "Je vous rosserai !" (Le médecin malgré lui/Molière)

 

"Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout.."(Antigone/Anouilh)

© Photo Ilian jurado

"mais que Polynice, le vaurien, le révolté, le voyou, serait laissé sans pleurs et sans sépulture, la proie des corbeaux et des chacals. .."(Antigone/Anouilh)

 "Tu n’as donc pas entendu la nouvelle ? Antigone est morte ! Héron est mort ! Et notre reine est morte ! C’est une malédiction qui s’abat sur Thèbes !"  (Antigone en débat/Mona Jurado)

"Je n’ai pas de peine pour Antigone. Elle a eu un acte égoïste. A aucun moment, elle n’a pas pensé à sa famille. Son acte n’est pas héroïque.Il est dépourvu de sens. "

(Antigone en débat/Mona Jurado)

 "Tu ne comprends donc pas ?

 Elle est morte pour toi, pour moi, pour tout Thèbes, pour que les choses changent. Ce n’est pas seulement un geste fraternel, c’est un acte de rébellion."

(Antigone en débat/Mona Jurado)

 L'ONCLE.- "Oh que non ! Bon à rien, ce serait encore trop dire. Tu n'es pas bon à rien, tu es mauvais à tout. Je ne sais pas si tu me saisis, mais moi, je me comprends."

(Le Schpountz/Marcel Pagnol)

JOSETTE.- On aurait dû prendre un guide Jean-Louis...

JEAN-LOUIS.-Un guide ? Pourquoi faire ?

JOSETTE.- Pour expliquer, je comprends rien

JEAN-LOUIS.-Y'a pas à comprendre, Josette, y'a à ressentir...

JOSETTE.- Je ressens pas, ça fait une heure que je ressens pas, c'est long !

(Musée Haut, Musée Bas, Jean-Michel Ribes)


Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager ! 

0 commentaires

Carton pour le club des 5 à Colomiers !

 

« Moi, cette pièce m’a fait penser que c’était pas facile d’être migrant…en rentrant chez moi, je me suis dit qu’en fait il fallait montrer cette pièce à tout le monde, et surtout aux politiques, parce que ça ferait peut-être comprendre à certains qui critiquent toujours les étrangers que ce n’est pas aussi simple… »

 

 

 

Après avoir vu la pièce, témoignage d’un élève de quatrième du Collège et Lycée International Victor Hugo à Colomiers.

 

 


Plus de 60 élèves collégiens, des professeurs et la direction du Lycée et collège international de Colomiers conquis par la représentation de "Djibi, Oli et les autres: Les Amis Grands" ce vendredi...
Pour l'occasion, le foyer a été transformé...en théâtre !

Avant...

Après...et les comédiens se préparent avant l'arrivée du public...

© Gaëlle Lefloch

"Rentrez chez vous..."

© Gaëlle Lefloch

" Putain c'est la guerre. On a cassé nos tours d'ivoire..."

© Gaëlle Lefloch

" Presque un jour de retard, ils sont tous partis sans moi..."

© Loïc Corlouer

"Les balles nous narguent, on a peur d'être au mauvais endroit..."

 

© Loïc Corlouer

"Parfois, j’aimerais enfermer tous mes soucis dans ces valises. Et les jeter dans la Seine..."


Prochains rendez-vous

 

 

·         01 Avril 2022 : Festival de théâtre de St Jean (31)

 

·         23 avril 2022 (reporté 29 Janvier 2022) : Festival de Saix (81)

 

·         25 Juin 2022 : Théâtre de La Violette, Toulouse (31)

 


Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager ! 

0 commentaires

Dans la série "On a vu" deux spectacles au Théâtre de la Cité et au Sorano "La Tendresse" et "Désobéir". Découvrez les avis des spectacteurs

Les ados Alexandre, Virgil et Eliott en compagnie de Mohamed Seddiki, un des comédiens de "La Tendresse" (Photo P. Jurado)


Deux sorties Théâtre étaient programmées la semaine dernière en groupe, pour les Z'Energumènes et leurs familles.:
Écriture et dramaturgie
Kevin Keiss, Julie Berès et Lisa Guez avec la collaboration d'Alice Zeniter
Conception et mise en scène
Julie Berès

Résumé

 

"Pour La Tendresse, nous sommes allé·e·s à la rencontre de jeunes hommes, pour questionner chacun sur son lien au masculin et à la virilité au moment des premières expériences, à travers différentes sphères intimes et sociales, la famille, la sexualité, le monde du travail, la justice, la projection dans l’avenir…

Ensemble, nous avons ouvert un champ de questionnement : qu’est-ce qu’être un mec bien ? Qu’est-ce qu’être un bon amant ? un bon fils ? un bon père ? Comment sortir des attentes d’une sexualité dominante ? Comment se défaire des attendus de sa famille ou de sa communauté ?

Nous souhaitons raconter l’histoire de ces hommes qui se débattent avec les clichés du masculin, les injonctions de la société, les volontés de la tradition et les assises du patriarcat."Julie Berès (source Théâtre de la Cité)

et
Texte
Julie Berès Kevin Keiss Alice Zeniter
Conception et mise en scène
Julie Berès

Résumé

"Nous sommes allés à la rencontre de jeunes femmes issues de la première à la troisième génération de l’immigration pour questionner chacune sur son lien à la famille, la tradition, la religion, l’avenir. Avec quatre d’entre elles est née l’envie profonde de travailler ensemble. Chacune a nourri l’écriture du spectacle en apportant sa propre histoire et, à travers elle, celle de ses parents. Chacune à sa manière témoigne d’un NON, posé comme acte fondateur, de dignité et de réinvention de soi." Julie Berès (source Théâtre de la Cité)

 

L'équipe de "La Tendresse" © Axelle de Russe